La lecture du scenario est un partage d’expériences entre les acteurs de la série La lecture du scenario est un partage d’expériences entre les acteurs de la série B.P et A.K Spécial
14 septembre 2017
Écrit par  Alassane KERE

Le Trône, la prochaine série de Tasséré Tahirou Ouédraogo

Le succès de ses séries fait de lui un spécialiste du genre au Burkina Faso. Tasséré Tahirou Ouédraogo prépare le tournage de son prochain film intitulé « Le Trône ». Une production de 52 épisodes campée sur la problématique de l’alternance au pouvoir en Afrique. 

Le 25 septembre 2017 aura lieu le clap de lancement de la nouvelle série télévisée du réalisateur, scénariste et producteur burkinabè, Tasseré Tahirou Ouédraogo. Titré « Le Trône », l’œuvre mettra l’accent sur les guerres de prise de pouvoir- parfois moins médiatisées- dans la chefferie traditionnelle en Afrique.

2-2 Selon le réalisateur Tasséré Tahirou Ouédraogo, le tournage prendra six mois

Le scénario parle d’un roi, celui de Zibar, préoccupé par sa succession. Magie noire, tentatives d’assassinat, trahisons, stratégies de positionnement, tous les complots sont ourdis pour prendre la place du roi, qui sera incarné par Barou Oumar Ouédraogo. Qui de la princesse Raza, aux ambitions putschistes, rôle interprété par Minata Diéné, épouse sans foi ni loi du loyal et fidèle Bila, petit frère du roi, joué par Issaka Congo, et de l’imposante reine, personnage porté par Pauline Compaoré (l’une des principales actrices de Thom, le dernier long métrage de Tasséré Tahirou Ouédraogo) emportera le jeu des coups bas au palais ? «Un menu explosif d’intrigues de tous genres qui font de cette série le miroir des arcanes du pouvoir. Une histoire sans frontière, avec des personnages illustratifs, qui nous révèle toutes les facettes de la nature humaine », a expliqué le cinéaste.

3 Barou Oumar Ouédraogo, son frère ainé, sera le roi de Zibar dans « Le Trône ».

Pour enrichir cette actualité africaine (l’alternance au pouvoir), le frangin du maestro Idrissa Ouédraoogo a également fait appel, dans la distribution, à d’autres jeunes comédiens en vogue, à l’image de Sita Traoré qui campera le personnage de la princesse Mina, et des pointures comme Gustave Sorgho qui portera, dans le film, les habits de conseiller du roi de Zibar.

4 Gustave Sorgho apportera ses lumières aux autres comédiens.

Avant le début du tournage, dans quelques jours, à Ouagadougou, les acteurs sont à l’étape d’analyse des personnages et de lecture du scenario des 52 épisodes- d’une durée de 26 minutes chacun, de la nouvelle trouvaille de Tasséré Tahirou Ouédraogo. Pour qui, au-delà de la thématique de l’œuvre, c’est une Afrique valeureuse qui sera promue à travers des costumes traditionnels et des décors. Dans un contexte cinématographique burkinabè, sans financement, Tasséré Tahirou Ouédraogo continue d’écrire sa filmographie et les pages du 7e art du pays des Hommes intègres. Thom, son dernier long métrage, était d’ailleurs à l’affiche, en compétition officielle pour l’étalon de Yennenga, de la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).Où en 2004, il a été fait poulain d’or avec « L’autre mal » ,quatre ans après ses débuts avec un court-métrage « Le chauffeur du député ».Puis Les Aventures de Wambi, L’avocat des causes perdues, Bambino, des séries à succès, diffusées sur plusieurs télévisions (TV5,RTB,etc.), confirmeront le talent de l’ex-stagiaire de l’AFROMAV de Paris. Tasséré Tahirou Ouédraogo y a reçu une formation technique. Un enseignement renforcé à l’INA par des études de mise en scène et d’écriture.

Alassane KERE



ACPFilms   orange   patou   UE    Groupe Etat ACP    Ministère de la Culture et du Tourisme

Partenaires Bila Productions

 
 

Conception & Réalisation | Net Africa Consult